Appel – 40 ans du MLF (France, French)

Mouvement de libération des femmes : 1970-2010…

1970-2010, quarante ans : quarante années de luttes, de combats, de conquêtes et de défaites, de vie. Quarante années où elles (nous) s’en prirent aux inégalités, aux injustices, aux discriminations, aux oppressions, aux violences, aux crimes… Quarante années où elles (nous) changèrent des institutions, des lois, des mœurs… 40 années de mouvement(s) de libération des femmes…
 
Pas de fondatrice(s) bien entendu, mais des événements fondateurs, qui font émerger dans l’espace public un « mouvement de libération des femmes ». La manifestation d’août 1970 « à la femme inconnue du soldat » devant l’Arc de Triomphe, en est un. Le numéro de Partisans, automne 1970, « Libération des femmes année zéro » en est un autre. Et les AG, les réunions, à Paris, à Vincennes, et ailleurs… Ces évènements n’ont pas « fondé » le « MLF » (par définition un mouvement ne se fonde pas, il se met à bouger, à exister, à se mouvoir), mais parce qu’ils sont des moments de son déploiement. Il y en eut d’autres…
 
“Mais qu’est-ce qu’elles veulent?” demandaient-ils. Et elles (nous) de répondre : “autre chose”. Autre chose, mais quoi exactement? D’autres rapports entre les hommes et les femmes, une autre maternité, une autre organisation du travail, une autre sexualité, une autre organisation sociale, et même une autre société, pour elles les femmes et sans doute aussi pour eux, les hommes… On pourrait égrener longuement ce que cet “autre chose” recouvrait sans qu’une telle énumération parvienne à dire l’ambition du “mouvement des femmes” en révolte contre toutes les institutions soumettant les femmes à l’ordre patriarcal et à la loi du profit (famille traditionnelle, autorités religieuses etc.), la volonté collective de créer des solidarités, de prendre la parole, de changer le monde, oui, c’était bien cela, changer le monde…
 
Pendant ces quarante années, le monde a changé. Pas toujours autant ni surtout comme elles (nous) l’envisageaient. La vie des femmes a changé aussi.
 
1970-2010 : quarante années. 40 ans, ça se fête. Un chiffre rond. Un passage. Des traces à rendre visibles. Une mémoire à retrouver. Une histoire à raconter. A transmettre. Une histoire dure et douce, une folle histoire. D’énergies, d’inventions, de créations, de disputes, d’amours et de haines, de fêtes, d’injures, de tendresses, de violences. Une histoire d’actions et de pensées. D’écrits et de paroles qui souvent s’envolèrent. 
 
Une histoire à écrire, encore et toujours. Depuis, des idées nouvelles ont émergé, les préoccupations ont évolué. Il y a eu des avancées mais aussi des reculs. Nous nous trouvons devant de nouveaux défis, des combats à poursuivre ou à amplifier: contre les violences contre les femmes, contre le racisme et les discriminations, pour la laïcité, l’égalité dans le monde du travail, dans le monde politique, une contestation plus profonde des normes de genre, davantage de solidarités internationales …
 
Alors ce que nous proposons, c’est que l’année 2010 soit un moment d’initiatives multiples, multiformes, plurielles, dans les domaines artistique, scientifique, culturel… Qui « nous » ? Un sorte de comité d’initiative, qui s’est réuni à plusieurs reprises à l’automne 2008. Pas un « comité d’organisation » mais un groupe qui se propose d’impulser, dégager des pistes, mettre en relation les initiatives et faire circuler les informations, afin que cet « anniversaire » se décline sous des formes variées et soit un moment fort pour la connaissance, la réflexion, les échanges, les transmissions. 
 
Colloques, tables rondes, expositions (photos, affiches, presse…), projections de films et de vidéos, musiques… Beaucoup de projets, qui peuvent réunir militantes (anciennes ou nouvelles) des mouvements féministes et lesbiens, archivistes et bibliothécaires, universitaires et artistes… Beaucoup de lieux qui peuvent s’impliquer, associations, librairies, cinémas, galeries… Resituer cette émergence du mouvement des années 70 dans son contexte, français et international. Retrouver, montrer, discuter, des traces, des archives, des documents, travailler et confronter les mémoires, croiser les regards, sans éviter débats et controverses, faire le lien avec les nouvelles venues au féminisme, faire le  lien entre le passé et le présent, et le futur, car les combats continuent… 
 
Groupe d’initiative du mouvement de libération des femmes 1970-2010, janvier 2009
Contact : 40ansdumouvement@live.fr
Consultez aussi le blog: http://re-belles.over-blog.com/

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s