Seminar Series – Genre, feminismes et mobilisations collectives (Paris, in French)

Séminaire

    Genre, féminismes et mobilisations collectives

EHESS, CMH-ETT / EFiGiES

http://www.ehess.fr/fr/enseignement/enseignements/2008/ue/2624/ 

Coordination: Laure Bereni, Magali Della Sudda, Liane Henneron, Alban Jacquemart, Bibia Pavard, Anne Revillard.

  Année universitaire 2008-2009 

Un vendredi par mois, 10h00-12h30

Le séminaire a lieu sur le Campus « Jourdan » de l’Ecole Normale Supérieure, 48 bd Jourdan, 75014 Paris (Métro Porte d’Orléans/RER Cité universitaire) Il est ouvert à tout-e-s.

Contact : albanjac@wanadoo.fr ; bibia.pavard@sciences-po.org ; laure.bereni@ens.fr

Programme

Mouvements des femmes : perspectives comparées et mobilisations transnationales

Dans le prolongement des réflexions menées depuis sa création en 
janvier 2004, le séminaire s’intéressera cette année aux mouvements des 
femmes dans une perspective transnationale et comparée. Comment aborder les 
mouvements des femmes dans une telle perspective ? Quels sont les effets de 
transfert, de traduction, d’adaptation et de domination d’un contexte 
national à l’autre ou d’une aire culturelle à l’autre ? Le « féminisme » 
veut-il dire la même chose dans tous les contextes nationaux ? Comment la 
cause des femmes se définit-elle dans des mouvements et organisations 
internationaux, et quels sont les effets de ce féminisme international sur 
les mobilisations au niveau national ? Comment les mouvements nationaux 
utilisent-ils l’international comme ressource ? Telles sont les principales 
questions qui seront
 abordées lors du séminaire de cette année

Séance 1 – 21 novembre 2008 (salle 6 B)

Introduction

-Laure Bereni (Post-doctorante à l’Institut des Sciences sociales du Politique – ISP-CNRS)

-Magali Della Sudda (Post-doctorante à l’Ecole française de Rome)

Séance 2 – 19 décembre 2008 (Grande salle)

La cause des femmes à l’échelle internationale (1)

– Caroline Ressot (Docteure en droit, Centre de Recherche sur les Droits de l’Homme et le Droit Humanitaire – CRDH, Université Paris 2) : « La promotion et la protection des droits des femmes dans le cadre de l’Organisation des Nations Unies »

– Angela Maione (Doctorante à Northwestern University et Sciences Po Paris) : « Qu’est-ce que le féminisme global ? »

Séance 3 – 30 janvier 2009 (salle 6 B)

La cause des femmes à l’échelle internationale (2)

-Catherine Jacques (Docteure en histoire – ULB/Université d’Angers –, chercheuse indépendante) : « Stratégies transnationales et internationales du mouvement féministe belge (1918-1960) “

-Virginie Rozée (Post-doctorante en sociologie à l’INED/CREDAL) « La communauté internationale : rôles, intérêts et limites pour les droits des femmes »

Séance 4 – 20 février 2009 (Grande salle)

La cause des femmes à l’échelle internationale (3)

-Anne Cova (Chercheuse à l’ICS de l’université de Lisbonne) : « Mouvements des femmes, perspectives comparées et mobilisations transnationales : les conseils nationaux de femmes (France, Italie et Portugal, fin XIXe-1939)”

-Sophie Jacquot (Chercheuse associée au Centre d’études européennes, Sciences Po Paris) : « Les fémocrates européennes, de l’âge d’or au déclin (1975-2000) »

Séance 5 –  20 mars 2009 (Grande salle)

Transferts, importations, résistances (1) : les mouvements des femmes du « Sud » face aux féminismes occidentaux

-Yasmine Berriane (Doctorante en sciences politique à Sciences Po Paris, CEVIPOF) : « L’ambivalence des rapports entre associations féminines locales et associations féministes nationales: le cas du Maroc »

-Azadeh Kian (Professeure en sociologie, Université Paris VII) : Les mouvements des femmes en Iran

-Elisabeth Marteu (Doctorante en science politique à Sciences Po Paris/BGU Israël) : « Diversité et tensions dans les féminismes palestiniens en Israël-Palestine »

Séance 6 – 10 avril 2009 (Grande salle)

Transferts, importations, résistances (2) : les mouvements des femmes du « Sud » face aux féminismes occidentaux

-Jules Falquet (Maîtresse de conférences en sociologie, Université Paris Diderot, CEDREF-CSPRP) : « Lutter contre le racisme, le capitalisme, le patriarcat et l’hétérosexualité obligatoire : le devenir du courant “féministe autonome” latino-américain et des Caraïbes »

-Delphine Lacombe (Doctorante en sociologie, EHESS, IRIS, ATER à l’Université de La Rochelle) : « Entre impasses nationales, ressources et contraintes internationales: les débats stratégiques des féminismes nicaraguéiens »

-Sophie Stoffel (Docteure en sciences politiques et sociales, chercheuse au CReSPo, Facultés universitaires St-Louis, Bruxelles) : « Le poids de l’inter/transnational dans la reconnaissance symbolique, financière et politique du féminisme institutionnel. L’exemple du Chili »

Séance 7 – 15 mai 2009 (Grande salle)

Comparaison de mouvements nationaux 

-Elena del Giorgio (Chercheuse au sein du Projet QUING – Gender + Equality policies –

Faculté des sciences politiques et de sociologie, Université Complutense de Madrid) : « Stratégies et attitudes des organisations du mouvement féministe vis-à-vis des acteurs politiques institutionnels à Paris, Berlin et Milan: une analyse multi-niveaux »

-Sophie Rétif (Doctorante en science politique, Centre de Recherches sur l’Action Politique en Europe – CRAPE) : « Militant-e-s féministes au Portugal : l’international comme ressource et comme contrainte »

-Isabelle Engeli (Max Weber Fellow, European University Institute, Florence) : « Le rôle des mouvements féministes dans la problématisation des nouveaux défis reproductifs: Une analyse comparée des politiques de procréation médicalement assistée et d’avortement en France et en Suisse »

Séance 8 – 12 juin 2009 (Grande salle)

 

La cause des femmes à l’échelle internationale (4)

-Françoise Thébaud (Professeure émérite en histoire, Université d’Avignon) : Sur Marguerite Thibert (1886-1982), docteur es-lettres, féministe, socialiste et experte du travail des femmes au Bureau international du travail.

-Isabelle Giraud (Maître-assistante en études genre, unité genre, faculté des sciences économiques et sociales, Université de Genève) : « Les usages des ressources internationales par les mouvements des femmes. Une comparaison France-Québec »

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s