Conference (Lyon, in French) – Les femmes dans l’action militante, syndicale et revendicative de 1945 à nos jours. Une promess de renouveau au début du XXIe siècle?

Les femmes dans l’action militante, syndicale et revendicative de 1945 à
nos jours.
Une promesse de renouveau au début du XXIe siècle?
Lyon, 28 et 29 mars 2008

Programme

Vendredi 28 mars 2008 9h-12h, amphi ENS-LSH :

Discours d’ouverture: Olivier FARON, Directeur de l’ENS-LSH et Olivier
KOENIG, Vice-Président chargé de la recherche à l’Université Lumière
Lyon 2 et Directeur du Collège doctoral international de l’université de
Lyon.

Introduction par Michelle ZANCARINI-FOURNEL, Université Lyon 1-IUFM

Conférence publique de Michelle PERROT  : Le tison des faubourgs. Femmes
dans la cité.

Vendredi 28 mars après-midi, Centre d’histoire de la résistance et de la
déportation :

de 14h30 à 18h30, pause de 16h15 à 16h 30

Atelier 1 : Biographies, trajectoires, articulation des temps sociaux

Martina AVANZA : Les femmes Padanes, militantes dans la Ligue du Nord
(Italie), un parti qui “l’a dure”.

Fanny BUGNON : Du syndicat à la lutte armée. Fragments de vies
militantes.

Magali DELLA SUDA : “Le temps des élues”. L’articulation entre le temps
militant, professionnel et familial chez les élues au conseil municipal
d’Auxerre.

Catherine JACQUES : Émilienne Brunfaut (1908-1986) : syndicaliste,
féministe, pacifiste.

Amélie LECLERCQ , Anne BASTIN , Sylvaine BOUSSUARD : Parcours de
militantes françaises dans un contexte international.

Dominique LOISEAU , Geneviève DERMENJIAN : Du droit au travail des époux
au droit au travail personnel.

Raoul LUCAS : Gisèle Rabesahala, militante malgache.

Discutantes: Françoise THEBAUD, Université d’Avignon et Danielle LINHART
Université Paris 10

Atelier 2 : Dispositifs, militantes et militants, rapports de domination

Nina CHARLIER : La place des femmes dans les instances de la FSU.

Jocelyne GEORGE : Un prisme syndical et féministe : Antoinette, la
magazine féminin de la CGT (1955-1989).

Stéphane GORNIKOWSKI : Représentation syndicale, luttes féminines dans
une entreprise du textile.

Pascale LE BROUSTER : Le débat sur la mixité des structures au sein de la
CFDT (1976-1982).

Yannick LE QUENTREC , Annie RIEU : Femmes, syndicalisme, pratiques
militantes : une égalité à faire vivre.

Vincent PORHEL : Une expérience d’organisation syndicale des mères de
famille en Bretagne dans les années 1968.

Discutant(e)s: Sabine FORTINO, Université Paris 10 et Michaël ATTALI,
Université Grenoble 1.

18h30-20h Projection de “Femmes précaires” , film de Marcel Trillat
Amphi Benveniste, université Lyon 2

Samedi 29 mars 2008 matin, Centre d’histoire de la résistance et de la
déportation :

de 9h à 13h, pause de 11h à 11h15

Atelier 3 : Evénements et engagements

Marie-Thérèse COENEN : Et si on se passait de patrons ? Des grèves aux
luttes autogestionnaires (Belgique 1966-1985).

Sandra FAYOLLE : “Ne soyez pas le bras qui retient mais le bras qui
soutient”. La place des militantes de l’UFF dans les grèves de
l’après-guerre.

Laurent FRAJERMAN : Le féminisme des syndicalistes enseignantes : essai
d’analyse d’une disparition temporaire (1930-1967).

Baptiste GIRAUD : Des femmes immigrées en rébellion.

Célestin MUSAO MBUYU : Femmes et actions militantes dans une situation de
crise socio-politique. L’exemple du REFEC (Congo).

Serge PROUST : Présence féminine et faiblesse des revendications
féministes parmi les intermittents mobilisés.

Lies VAN ROMPAEY , Marc DEPAEPE , Frank SIMON : A different kind of
activism: the position of catholic women teachers in their union (Belgium,
1950-1965).

Discutant(e)s: Sophie BEROUD, Université Lyon 2 et Xavier VIGNA,
Université de Bourgogne.

Atelier 4 : Processus de politisation

Xavier DUNEZAT : L’imbrication des trajectoires militantes domestiques et
professionnelles. L’exemple des chômeurs et chômeuses.

Liane MOZÈRE : Les auxiliaires de puériculture : manières de vivre avec
les enfants et revendications.

François PRIGENT : Des réseaux d’un autre genre. Les femmes dans les
milieux de gauche (syndicats et partis). Côtes-du-Nord, de la Libération
aux années 1968.

Sophie RÉTIF : Les associations constituent-elles des instances de
politisation pour les femmes ? Eléments de réponse à partir
d’associations françaises et portugaises.

Discutant(e)s: Marie-Hélène ZYLBERBERG, Université Paris 8 et René
MOURIAUX, FNSP.

Samedi 29 mars 2008 après-midi, Centre d’histoire de la résistance et de
la déportation :

Table ronde : Voix de femmes engagées, quelles expériences pour l’avenir?

14h-15h30 : Table ronde publique présidée par Jaqueline GAUTHERIN,
Université Lyon 2

Annick COUPE (Solidaires)
Annick DAVISSE (SNEP)
Agnès NATON (CGT)
Monique VUAILLAT (FSU)
Une militante CFDT

15h30-16h30 : Synthèse des ateliers par les discutant(e)s.
Conclusion du colloque par André D. Robert, Université Lyon 2.


http://www.colloque-femmes-militantismes.org/

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s